Vivre la Saint Valentin autrement : 15 février à 19:30

Vivre la Saint Valentin autrement : 15 février à 19:30

Entre la famille, le travail, les engagements, sans compter les repas à préparer, les lessives, l’accompagnement des enfants aux diverses activités … parfois le couple
n’a plus de temps de se ressourcer… le couple n’a plus le temps de se regarder…

La soirée St VALENTIN AUTREMENT vous propose « un dîner en amoureux », clé en main pour prendre le temps de se retrouver, de se reconnecter avec son conjoint
pour mieux s’AIMER.

Le principe est simple : pour chaque plat, un thème vous sera proposé et vous permettra d’échanger à 2.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour visualiser l’affiche de l’évènement pour pouvoir réserver vos 2 repas au Restaurant le JEUDI 15 FEVRIER à 19h30

Semaine pour l’Unité des chrétiens

Semaine pour l’Unité des chrétiens

Catholiques, Protestants, Orthodoxes réunis : chaque année, au mois de janvier, une semaine est consacrée à prier pour l’unité des chrétiens.

Cette année, l’animation de cette semaine du 18 au 25 janvier 2024 a été confiée aux chrétiens du Burkina Faso, qui ont choisi un passage de l’évangile selon saint Luc : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu… et ton prochain comme toi-même» (10,27).

Vous pouvez trouver ci-dessous le programme de cette semaine à Toulouse ainsi qu’un petit dépliant de prières à télécharger en cliquant ici pour vous accompagner durant ce temps.

Repas partagé 16 décembre à midi

Repas partagé 16 décembre à midi

La Maison de la Fraternité vous invite à un repas partagé

Samedi 16 décembre 2023 à midi

Venez seul(e)s ou accompagné(e)s.

Juste pour partager un simple repas et vivre une rencontre fraternelle.

Apportez juste votre couvert et un petit plat salé ou sucré.

L’apéritif est offert !
Contact : Jean-Pierre 06 17 55 68 98
ou maisondelafraternite.lunion@gmail.com


Salle des 4 chemins 4 bd des pensées à ST-JEAN (derrière l’église)


La Maison de la Fraternité

C’est un lieu d’écoute proposé pour toutes et tous par le secteur paroissial de L’Union/Saint-Jean, et qui répond à un besoin de communication authentique et fraternel.
Nous vous retrouvons lors de nos permanences tous les samedis de 14h30 à 16h30 à la Salle des 4 chemins

Contact : maisondelafraternite.lunion@gmail.com

Souvenirs du pèlerinage des mères de famille et des mères dans l’âme

Souvenirs du pèlerinage des mères de famille et des mères dans l’âme

Pour la 3ème année consécutive, l’ensemble paroissial de l’Union a organisé « le Pèlerinage des Mères de Familles et des Mères dans l’âme »   samedi 10 et dimanche 11 juin, lequel comptait cette année 20 Pèlerines, accompagnées par le Père Paul et le Séminariste Xavier sur la première journée.

La phrase clé de ce pèlerinage était : « Aimez vous les uns les autres, comme je vous ai aimé » (Jean 15.12)

C’est depuis le Village de François (anciennement Abbaye Sainte-Marie du Désert) que nous avons débuté notre marche en direction du Sanctuaire Marial de Notre Dame D’Alet, après avoir participé à l’office des laudes et adoré le Saint-Sacrement, mais aussi après avoir écouté Marion, membre actif de l’Association du Village de François.( La mission du Village de François est de développer et animer des lieux de vie partagée innovants qui rassemblent des personnes fragiles et leurs accompagnateurs, autour de 3 axes : le vivre ensemble, l’activité économique, l’écologie intégrale.)

Au milieu de cette belle campagne toulousaine, les cœurs des 20 pèlerines étaient aussi radieux que le magnifique soleil qui nous accompagnait !

Méditer ! Prier en marchant ! Marcher en priant ! Chanter ! Louer le Seigneur au milieu de Mère nature, recevoir les enseignements du Père Paul ! Temps de partages émouvants et enrichissants !  Magnifique journée !

Arrivés au Sanctuaire Marial de Notre Dame d’Alet qui nous accueillait pour la nuit, Monique Bernadet nous a fait la présentation de ce sanctuaire. En plus de l’apparition de la Vierge Marie en ce lieu, ce sanctuaire abrite un reliquaire de Saint-Dominique. Nous avons pu entendre le témoignage de Geneviève touchée par la Grâce de la guérison.

Après une belle messe priante et chantante célébrée par le Père Paul, moments de convivialité dans le parc du sanctuaire : apéro, remise au Père Paul du cadeau des Pèlerines et dîner suivi d’une veillée de prières et de chants.

Suite à une bonne nuit de repos, et une météo encore clémente, dans la joie et l’enthousiasme nous reprenions la marche vers la Maison de Sainte Germaine de Pibrac. Une halte bénéfique à l’ombre de la Forêt de Bouconne nous a permis de réfléchir et de partager autour de la lettre de Saint-Jean Paul II aux femmes, beau moment d’émotion et de partages enrichissants.

Arrivés à la Maison de Ste Germaine où le Père John était venu nous rejoindre, et où nous avons prié et médité le Chapelet sur la vie de Sainte-Germaine, nous avons entendu le témoignage de Jacques et Nadine Panas (Jacques ayant été touché par la Grâce de Sainte-Germaine suite à un grave accident.).

Entre temps, le ciel était devenu très menaçant et le tonnerre grondait déjà, néanmoins le joyeux groupe des Pèlerines a continué sa route d’un pas soutenu.  Finalement, il a atteint l’église paroissiale de Pibrac où sont exposées les Reliques de Sainte-Germaine, quand la pluie commençait à tomber …Petit clin d’œil du Seigneur, et bénédiction du Ciel ??….

En ce beau lieu, chaque pèlerine a déposé au pied de l’Autel, son petit carnet d’intentions de prières, ainsi que « son caillou » symbolisant le poids des difficultés que chacune déposait aux pieds de Sainte-Germaine, et a reçu un dizenier. Le Père John a célébré la messe dominicale pour les « valeureuses pèlerines » qui ont mis tout leur cœur à chanter, louer et remercier le Seigneur pour ce magnifique pèlerinage participatif et bienveillant…

Un grand M E R C I au Père Paul, au Père John, à Xavier, à Bénédicte, Agnès, Marie-Pierre, mais aussi aux maris et/ou compagnons, qui nous ont assuré la logistique tant pour notre acheminement, que pour le port de nos sacs, heureuses d’être frères et sœurs dans la Foi !

En attendant le prochain pèlerinage, puissions-nous continuer à éclairer nos routes avec le précepte médité au cours de ces deux jours :« Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé »