Récemment, la liturgie nous a donné de contempler le Cœur Immaculé de Marie et aussi  le Cœur Sacré de Jésus, source de tendresse et de miséricorde.
L’Icône de Jésus Miséricordieux fut exécutée d’après une vision que Sainte Faustine Kowalska eut en 1931 ; elle était  alors âgée de 26 ans. Elle avait déjà eu des visions de Jésus.
Adolph Hyla réalisa cette Icône d’après les indications précises de Sainte Faustine. Elle représente Jésus qui nous regarde. Elle est gardée dans la chapelle du couvent de Notre Dame de Compassion à Varsovie, près des reliques de la Sainte.
Entrée dans un couvent à Varsovie, Sainte Faustine a entendu les messages de Jésus lui transmettant  les pratiques de dévotion à la miséricorde.
                Annoncer au monde entier la vérité révélée dans l’Ecriture Sainte sur l’amour miséricordieux de Dieu envers tout homme.
                Implorer la Miséricorde de Dieu pour tous, en particulier pour les pécheurs.
Vénérer l’Icône de Jésus Miséricordieux, réciter le chapelet de la Miséricorde divine que Sainte Faustine reçut au cours d’une vision.
                Propager la prière de la Miséricorde divine pour le monde.
« Ô Amour Eternel, vous me faites peindre votre sainte image, et vous nous découvrez la source de miséricorde inconcevable. Vous bénissez ceux qui approchent vos rayons, et l’âme noire deviendra blanche comme neige. »    Extrait du petit journal de Sainte Faustine
Sites à consulter :
          FaustineKowalska