Monseigneur LeGall s’est prononcé aujourd’hui 18 janvier 2021 : cliquer ici pour l’article complet

Les responsables religieux sont intervenus pour défendre la liberté publique de l’exercice du culte. Si désormais, la tenue de cérémonies religieuses est possible dans nos églises, il convient cependant de ne pas abuser de ce droit. Si pour nous, l’exercice du culte est une notion très large et concerne chaque instant de notre vie, cela ne signifie pas que toutes les activités sont désormais possibles dans nos églises.

1. Dans nos églises, tous les rassemblements sont interdits, à l’exception des cérémonies religieuses.

2. Par cérémonie religieuse, il faut donc entendre la célébration des sacrements, la liturgie des heures, les célébrations de la parole de Dieu (selon les normes prévues par le n° 224-226 du Cérémonial des Evêques), les rites de l’initiation chrétienne, les sacramentaux (les funérailles, les ministères institués, l’exposition et la bénédiction du Saint Sacrement).