Les sessions de préparation au mariage ont été brutalement interrompues par l’interdiction de regroupement liée au coronavirus.
La richesse des échanges entre  couples et la convivialité étant des éléments indispensables pour leur bon déroulement, leur poursuite en visioconférence a été exclue.
Depuis l’annonce de la prolongation du confinement, de nombreux couples ont reporté leur mariage, soit parce qu’il était prévu avant le 11 mai, soit par crainte d’une éventuelle prolongation de l’interdiction de cérémonies.
D’autres, plus optimistes, ont décidé de maintenir leur cérémonie dans l’espérance qu’elle puisse se tenir à la date prévue, quitte à être en comité plus réduit qu’initialement souhaité.
  Quoiqu’il en soit, dès que le gouvernement permettra à une vingtaine de personnes de se regrouper, tout sera fait au mieux pour que  les sessions reprennent le plus rapidement possible afin de permettre le bon déroulement des mariages maintenus.