Le Père Marie-Antoine est né à Lavaur en 1825.  Enfant, il inquiétait sa mère pour l’ascendant qu’il avait sur ses petits camarades. « Une tête dure » disait-elle. Dès l’âge de 11 ans, il intègre le séminaire de Toulouse, et il est ordonné prêtre à 25 ans.
Vicaire à Saint-Gaudens, il reconstruit la chapelle de Saint-Gaudens, édifie le chemin de croix.
Il s’occupe des plus pauvres, ce qui sera son engagement tout au long de sa vie ; mais également, il prend soin des jeunes, et implante les Filles de Marie pour les jeunes filles.
Après un passage à Marseille au noviciat des Frères mineurs capucins (famille franciscaine) il est chargé à 32 ans d’établir les capucins à Toulouse. Ce sera le couvent de la Côte Pavée ; les Carmes y sont établis maintenant.
Il joua un rôle important à Lourdes, profondément touché par sa rencontre avec Bernadette peu avant qu’elle parte pour Nevers. Il organisa des pèlerinages à la grotte de Massabielle, édifia le premier  chemin de croix. Il nous laisse un Rosaire, où chaque Mystère est en lien étroit avec la Parole de Dieu, comme un film qui se déroule.
Il fut un confesseur attentif ; ce n’était pas seulement une parole qu’il faisait entendre, « c’était une âme remplie de la charité du Christ. » Frère Ernest-Marie de Beaulieu, OFM.
Bien que très discret sur les conversions obtenues par lui, la renommée lui en attribue plusieurs. Le livre « L’homme est fait pour la foi » raconte un certain nombre de conversions inattendues.
Au début du 20ième siècle, les capucins de Toulouse partirent en Espagne, chassés par les lois de 1901. Le Père Marie-Antoine se retira au couvent de Toulouse, où il vécut en ermite jusqu’à sa mort en 1907.  Les obsèques de cet homme humble, discret, furent suivies par plus de 50 000 personnes dans les rues de Toulouse.
Sa tombe est dans le couvent des Carmes, toujours fleurie. Elle attire de nombreux fidèles, et plus  particulièrement les plus pauvres.   
En 1928, le cardinal Saliège introduisit sa cause de béatification, réactivée en 2008 par Monseigneur Le Gall. En 2020 un décret publiant sa vénérabilité ouvre la voie vers sa béatification.  
Ouvrages :
L’homme est fait pour la foi. Ses miracles de conversion  (Auteur : Père Marie-Antoine) Editions du Pech
Méthode par excellence pour prier le Rosaire  (Auteur : Père Marie-Antoine) Editions du Pech
Sites à consulter: