3ème et 4ème dimanche de Carême 

Nous sommes invités pendant ce temps de Carême à cheminer pour bien habiter la même maison et construire une Terre Solidaire. Pour cela : écouter la parole du Seigneur, regarder le monde avec le pape François dans l’encyclique Laudato Si’, chercher un chemin de conversion personnelle et communautaire. 


Ecouter la parole : Pour la Pâque juive Jésus monte à Jérusalem et dit aux marchands qu’il trouve installés dans le temple : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon père une maison de commerce.» (Troisième dimanche de Carême Jn 2, 16). L’apôtre saint Paul rappelle aux chrétiens d’Ephèse comment Dieu nous a donné la vie avec le Christ : « C’est Dieu qui nous a faits, il nous a créés dans le Christ Jésus, en vue de la réalisation d’oeuvres bonnes qu’il a préparées d’avance pour que nous les pratiquions. » (Quatrième dimanche de carême Ep 2, 10) 

Quels appels forts nous sont lancés dans cette Parole ! La venue du Christ éclaire notre route vers un engagement concret pour dénoncer les causes des crises de notre temps et coopérer à l’oeuvre de Dieu. 

Regarder le monde : « Il n’y a pas deux crises séparées, l’une environnementale et l’autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale. Les possibilités de solution requièrent une approche intégrale pour combattre la pauvreté, pour rendre la dignité aux exclus et simultanément pour préserver la nature. » (Laudato Si’ § 139) 

« Si nous reconnaissons la valeur et la fragilité de la nature, et en même temps les capacités que le Créateur nous a octroyées, cela nous permet d’en finir aujourd’hui avec le mythe moderne du progrès matériel sans limite. Un monde fragile, avec un être humain à qui Dieu en confie le soin, interpelle notre intelligence pour reconnaître comment nous devrions orienter, cultiver et limiter notre pouvoir.» (Laudato Si’ § 78) 

Chercher un chemin : Recherche effrénée de profits, amour de l’argent et du pouvoir conduisent à l’augmentation de la misère pour une part importante de l’humanité et à la destruction de notre planète. Comment la Parole de Dieu peut m’aider à trouver l’essentiel et chercher un mode de vie plus simple ? 

Dieu nous a confié sa Création, il nous aime jusqu’à nous donner son Fils. De quelle manière je prends soin de ces dons du Père ? Ensemble dans notre Eglise, comment inventons-nous un engagement chrétien pour répondre aux défis de notre temps ? 

Tiré du livret de Carême 2021 du CCFD TERRE SOLIDAIRE 


Pour poursuivre cette réflexion vous êtes invités 

Le vendredi 12 mars de 20h30 à 22h à la visio-conférence de Jérôme Gué, 

responsable de l’apostolat social jésuite en France. 

« Laudato si’ : Comment fonder notre conversion écologique 

dans la spiritualité ? »   cliquer

Equipe Eglise verte, Nicole Bonneviale, Suzanne Erhart, François Jacquemin, père John Connolly, Jocelyne et Christian Leduc