La lettre du VG aux EAP- Juillet 2020

Chers amis,
A ce jour, nous sommes toujours dans une situation singulière. Nous entrons dans l’été, mais cela ne signifie pas que nous retrouvons une situation « normale ». Les nouvelles règles sanitaires sont toujours là et elles ont toutes les chances de demeurer. Nous avons besoin de temps pour vivre avec ce virus et trouver les bons repères.
Notre vie ecclésiale est toujours affectée. Beaucoup de personnes, de prêtres, ne pourront pas prendre un temps de repos pourtant bien mérité. Le confinement n’a pas signifié seulement moins d’activités, il fut aussi éprouvant pour certains d’entre nous. 
Nous le voyons désormais, il faut nous attendre à de grandes difficultés économiques dans les mois à venir, sans compter les bouleversements géopolitiques qui affectent déjà nos sociétés démocratiques. 
Dans ce monde devenu encore plus difficile, nous sommes toujours appelés à devenir des disciples-missionnaires de Jésus Christ. Nous pourrions dire : appelés à devenir des disciples fraternellement missionnaires. Appelés à rejoindre toutes personnes, dans ses fragilités, ses besoins, ses combats pour la vie, pour être avec eux et témoigner de la Bonne Nouvelle du Salut : Jésus nous sauve, Jésus nous libère, Jésus nous fait entrer dans une vie nouvelle. Et cette vie nouvelle nous invite à réfléchir à la manière dont nous voulons vivre en société.
A la fin de l’été, comme chaque année, le vendredi 28 aout, une délégation de notre diocèse fera son pèlerinage à Lourdes avec notre Archevêque. Nous confierons à Notre Dame, nos actions de grâces, nos demandes de pardon et nos prières pour l’avenir de notre humanité et de notre Eglise.
Hervé Gaignard